histoire du soir ou du matin

  • les mardis de Lucette

    Je séchais,

    puis le temps passa.

    Je grandis, et devins une jeune fille.

    Parfois des rêves fous me traversaient l'esprit,

    que j'enfouissais rougissante au plus profond de moi.

    Vint le jour de mes vingt ans.

    Mes parents peu fortunés m'offrirent trois oranges,

    un mets rare et précieux pour l'époque,

    rempli de douces saveurs sucrées de pays inconnus.

    La première je la dégustais avec eux..

    la seconde nous la partageâmes avec mes amies..

    et la dernière...

    la dernière je la gardais précieusement sur le rebord de ma fenêtre.

    Elle devint ma compagne, ma confidente.
    Elle embaumait toute ma chambre de son parfum délicat.

    Le soir en fermant les paupières je la voyais comme une lune dans le ciel étoilé,

     

    IMG_0004.jpg

    et le matin,

    je la voyais comme un soleil naissant qui réchauffait la fraîche rosée.

     

    IMG_0003.jpg

    Cette boule ronde remplie de mystère me fascinait.

    Je la prenais entre mes mains,

    et j'imaginais qu'à l'intérieur habitait un petit homme,

    que j'appelais pour m'amuser Mon petit homme.

     

    IMG_0001.jpg

    Mais je vous ennuie avec mes fadaises charmante Lucette.

    Retrouvons-nous mardi,

    portez-vous bien.

    Amitiés.

     

    P1050754.jpg