atelier

  • pas credi mais fauteuil quand même

    A force de vous les livrer tous les mercredis, mes fauteuils,

    ben la réserve s'amenuise..

    Du coup faut penser à renouveler.

    Non seulement je dois me creuser pour trouver les histoires

    de ceux que j'ai déjà,

    mais en plus faut que je me creuse pour trouver des fauteuils

    aux futures histoires.

    Ma vie n'est pas facile.

    A venir donc:

    un pêcheur

     

    P1060562.jpg

    et sa baleine

     

    P1060565.jpg

    une gourmande

     

    P1060561.jpg
    et sa gourmandise
    P1060563.jpg
    une baigneuse
    P1060560.jpg
    et sa bouée salvateuse
    P1060564.jpg
    et ma brodeuse, ma pauvre brodeuse
    qui attend tant et tant depuis si longtemps
    P1060559.jpg
    qu'elle s'est même fait piquer son fauteuil!
    Bon voilà ce qui vous attend dans quelques mercredis,
    je les habille,
    ça sera plus décent,
    et je vous les offre,
    bientôt.
  • mercredi: fauteuil

    P1050619.jpg
    IMG_0016.jpg
    Il y avait mis tout son coeur.
    C'était son bébé,
    sa chose,
    sa créature.
    Depuis le premier instant il l'avait choyée,
    couvée,
    veillée jalousement.
    Au moindre vent un peu frais il l'enveloppait de ses grands bras solides,
    à la moindre canicule il la ventilait délicatement.

    Les nuits de pleine lune
    il la protégeait d'une vapeur d'eau rafraîchissante.

    A l'approche du moindre ennemi,
    il devenait féroce,
    se sentant capable de tuer sans pitié.
    P1020180.jpg
    Aujourd'hui il était bien récompensé.
    Elle se dressait là,
    fière,
    éclatante de santé,
    ses feuilles délicatement ourlées de verts
    dignes de la plus fine dentelle.

    Assis au milieu du champ il la regardait en souriant,
    du sucre d'amour plein les yeux.

    Comme elle était belle dans le soleil levant:
    P1020178.jpg
    sa laitue,
    sa merveille,
    la perfection faite salade.