histoire - Page 2

  • jeudi: fauteuil

    P1050619.jpg

    On sonne.

     

     

    P1070137.jpg

     

     

    Il faut lever les yeux du livre,

    se frayer un chemin par dessus les lunettes

    dans la jungle du vrai monde encore si flou,

    quitter le fauteuil,

    s'extirper de l'histoire,

    se lever, marcher jusqu'à la porte.

     

    P1070131.jpg

     

    Chaque pas pèse une tonne,

    retenu qu'il est par les fils de l'intrigue

    collés sous ses semelles.

    Agnès avance,

    étirant jusqu'à la déchirure les lambeaux de la dernière phrase

    qu'elle goûte encore sous la langue.

     

    P1070139.jpg

     

    Elle ne veut qu'une chose.

    Entrouvrir la porte.

    Extirper le fâcheux au plus vite.

    Et se précipiter.

    Replonger dès que possible

    dans les méandres des lignes droites

    de caractères bien rangés,

    qui à nouveau vont l'enlacer, l'envoûter,

    l'emprisonner comme des fils invisibles d'une toile d'araignée.

    Jusqu'à s'y perdre,

     

    P1070136.jpg

     

    avec délices.

    P1070145.jpg

    www.boitemoi.com

  • Des nouvelles d'en haut

    Les jours passant,

    il commença à trouver tout de même

    P1100008.jpg

    qu'elle n'était pas très bavarde

     

    P1100009.jpg

     

    et que son teint de celluloïd

    n'était somme toute pas si bien imité.

    Quant à son éternel sourire,

    ça finissait par devenir lassant.

     

    P1100010.jpg

     

    Monsieur D se sentit soudain plus seul que jamais.

     

    P1100011.jpg

     

    Son premier réflexe fut de la jeter par dessus nuage

     

    P1100012.jpg

     

    mais il se ravisa.

     

    www.boitemoi.com

     

  • Des nouvelles d'en haut

    Les premiers jours furent comme un rêve.

    P1100006.jpg

    Il la glissait dans sa poche

    et se promenait partout avec elle,

     

    P1050919.jpg

     

    persuadé de l'avoir retrouvée aussi belle qu'au premier jour

    au bord de la rivière.

     

    P1060032.jpg

     

    Aussi fraîche que le jour où,

    toute rose,

    elle lui avait présenté ses parents.

    Sa lisse chevelure, ses yeux mutins,

    sa délicate odeur, tout y était.

     

    P1100007.jpg

     

    Monsieur D était aux anges.

     

    www.boitemoi.com