Les voisins ! - Page 2

  • De l'autre côté du pont

    Bon, voilà, l'heure des aveux est arrivée. Il faut que je vous dise: autant j'aime m'y arrêter sur ce petit pont de pierre, ça vous le savez, autant je n'ai jamais eu le courage de le traverser pour aller voir ce qui se passe de l'autre côté. Manque d'initiative, peur de l'inconnu; c'est que je ne suis pas une téméraire!Mais là d'un coup, avec vous derrière, je me sens plus forte. Allez, je franchis le pas, je vous emmène!

    Premier réflexe de survie en milieu hostile: consulter le plan de la zone non explorée.

    IMG_0006_NEW.jpg
    Vu comme ça, ça n'a pas l'air si terrible!
    Commençons par le numéro 9. Je sonne. Une voix vient de l'intérieur, qui m'invite à entrer.
    IMG_0522.JPG
    Ah ben me voilà bien, elle est dans son bain. Je détourne les yeux rougissante et lui dis que je repasserai plus tard, que je ne veux pas déranger. Ok qu'elle dit, pas de souci. Et me revoilà dans la rue.
    IMG_0519.JPG
    IMG_0520.JPG
    Quand même, ça ne se fait pas de déranger les gens dans leur bain!
  • Et nous revoilà sur la rivière

    P1000182.JPG

     

    Moi je l'aime bien cette rivière. Et je peux vous dire que si elle est si fougueuse, avec ses eaux qui caracolent et vous éclaboussent joyeusement au passage, elle le doit entre autre à la pauvre Céleste et toutes les larmes qu'elle y a versées.

    Tiens là je vous parle, accoudée au vieux rebord de pierre du pont, tiède à cause du soleil de fin d'après-midi. J'adore regarder les pêcheurs, il y en a de tous poils ici, plus ou moins chanceux, plus ou moins de saison.

    P1000152.JPG
    le plus pro
    P1020327.JPG
    le plus classique
    P1010769.JPG
    le plus acrobate
    IMG_0001_NEW.jpget le plus optimiste, à raison!
    IMG_0002_NEW.jpg
    P1020620.JPG
    A demain, 20 heures 20...
  • Et pourtant, au numéro 8...

    IMG.jpg
    Et pourtant, au numéro 8, Céleste n'a pas eu toujours la vie facile. Autrefois elle vivait avec l'amour de sa vie. Tous deux connaissaient une harmonie parfaite, elle chantant, lui battant des ailes. Il s'appelait Ange.
    IMG_0003_NEW.jpg
    Eh oui, elle l'aimait, aveuglément. Ca ne s'expliquait pas, c'était comme ça.
    IMG_0004_NEW.jpg
    Mais Ange, à force de battre des ailes, un jour il s'est envolé. Et la belle Céleste, toute seule elle est restée.
    IMG_0005_NEW.jpg
    Avec pour seules plumes désormais celles de ses oiseaux chéris, qui l'ont aider à continuer à vivre. Tout ceci n'est pas gai, je vous l'accorde.