le troquet du tricot - Page 5

  • le troquet du tricot

     

    P1070063.jpg

    Après ça n'a été qu'un rêve.

    Il nous a tout expliqué.

    Sa plate blanche boîte, c'était comme le vieux catalogue,

    mais en bien mieux.

    Plus besoin de tourner les pages,

    il suffisait d'appuyer sur ce bouton, là,

    celui à la gommette rouge.

    Et même quand on voulait tout savoir,

    - le prix, si ça se vend par 2 ou 12...-

    au lieu de s'abîmer les yeux dans les minuscules lignes tout en bas

    qu'il faut deux paires de bésicles et une loupe tellemnt c'est écrit petit,

    ben il suffisait d'appuyer sur l'autre bouton là,

    celui à la gommette verte,

    pour tout savoir,

    que ça sortait tout en énorme au milieu de l'écran.

     

    P1070189.jpg

    Manquait plus que le son qu'on se croirati au cinéma!

     

    On s'est tous installés autour de la table,

    on avait pris la plus grande, celle aux pivoines,

    pi il nous a fait appuyer chacune notre tour sur les boutons.

    Un coup griotte, un coup Colette,

    un coup moi, un coup Philo,

    après on recommence.

    On a passé l'après midi là, à s'en mettre plien les mirettes.

    C'est fou tout ce qu'on mettre dans une si plate blanche boîte!

    Aprsè on recommençait.

    Un coup griotte, on coup...

    Deux heures de paradis!

    Tellemnt c'était beau qu'on voulait tout bien sûr!

     

    A la fin il a dit:

    Bon, on récapitule.

    Pi il a appuyé sur un bouton, un où y avait pas de gommettes.

    Alors dans la blance plate boîte y a plus eu de photos,

    que des chiffres partout bien rangés dans des cases.

    Qand il nous a annoncé ce qu'on devait chacune,

    on a failli s'évanouir.

    On se dandinait d'une fesse sur l'autre sur nos chaises,

    on savit pas comment lui dire....

    Griotte elle a ouvert son porte monnaie,

    elle a sorti ses deux billets de vongt euros pour la semaine,

    pi elle a fouillé tout au fons l'air affairé...

    elle a eu beau secouer dans tous les sens,

    on voyait bien qu'il n'y avait plus rien.

     

    Colette elle a carrément dit en se frappant le front

    que vraiment c'était trop bête,

    ses sous elle els revoyait là tout de suite,

    elle les avait laissés sur la table de la salle à manger!

     

    Il nous a regardées le représentant,

    il avait pas l'air contente content,

    pis il a dit:

    ben si vous voulez on peut enlever quelques articles.

    Et il a repris la longue liste de chiffres,

    par des manoeuvres savantes il les faisaitdisparaître.

    Philo qui disait: oh ces carafes,

    j'aurai pas la place pour les ranger...

    Pi moi pareil pour les beles assiettes à fleurs,

    fallait d'abord casser toutes les vieilles..

    Quand même la Griotte on a senti que ça lui arrachait le coeur

    de faire une croix sur son faux feu en plastique qui s'allume,

    amis faut être raisonnable...

     

    Après il a plié sa plate blanche boîte,

    pi il est reparti comme il était venu

    dans sa voiture qui s'était pas vidée du tout.

    Il a pas dit quand il reviendrait, le représentant..

    En attendant on s'est offert chacule un chocolat mousseux,

    dans les vieilles tasses de la Philo qui font encore l'affaire.

    Fallait bien qu'on se console un peu...

     

    P1070188.jpg

    www.boitemoi.com

     

  • le troquet du tricot

     

    P1070061.jpg

    Tu parles qu'on était à l'heure chez la Philo,

    la blouse au placard,

    pas un cheveu qui dépasse,

    14 heures pétantes au garde à vous,

    pi tant pis pour la sieste.

    Griotte et Colette elles se fichent de moi à chaque fois,

    de me voir dans tous mes états à l'idée qu'il arrive.

    Je sais bien qu'il a l'âge d'être mon petit fils,

    que j'aurais pu le faire sauter sur mes genoux adada adada,

    mais c'est plus fort que moi,

    rien que de penser à lui, je frissonne, je tressaille...

    C'est bien simple,

    avec tout ce qu'il propose dans son grand catalogue,

    c'est une mine d'or ct'homme là,

    une boîte à bonheur sur deux pattes!

    Bon c'est sûr qu'on voudrait tout, et ça c'est pas possible,

    vu que le porte monnaie derrière il peut pas toujours suivre...

    Mais même si on lui prend rien ou presque,

    même si on fait que regarder avec les yeux,

    ben rien que ça, ça fait du bien.

    Et en plus comme on dit ça mange pas de pain.

     

    14 h 18.

    le vla qu'arrive,

    son grand coffre à fouillis rempli jusqu'à la gueule.

    P1070190_3.jpg

    Il se gare sur la place, descend de la voiture.

    On se redresse sur nos chaises,

    un coup du revers de la main sur la toile cirée,

    histoire de chasser la étméraire miette qu'aurait pu être oubliée...

     

    Mesdames bien le bonjour,

    lance-il à la cantonade.

    Le lourd rideau de perles s'efface devant lui.

    Quel beau garçon quand même!

    Il s'assied face à nous, sourire ravageur.

    Se penche prestement sur sa serviette en cuir,

    - jolies chaussettes vertes aujourd'hui -

    où dort l'énorme catalogue.

    Fouille farfouille fièvreusement,

    et pose sur la table...

    une ridicule blanche boîte raplaplate qu'il ouvre en deux moitiés.

    P1070191.jpg

    Ben c'est quoi ce bazar?

    qu'elle a dit Colette, la mine déconfite...

    www.boitemoi.com

  • le troquet du tricot

    P1070060.jpg
    Le représentant

    Hier vers les six heures
    on sirotait tranquilles notre apéro sur la terrasse,
    une larme innocente de porto rouge au fond du verre,
    séchée par deux trois sablés croquants au romarin.

    Sur la place pas loin,
    les martinets passaient au ras du sol,
    tournayant autour de la fontaine.

    P1070190_2.jpg

    De les voir kamikazes comme ça,
    ça annonçait l'orage.
    Tant mieux,
    ça rafraîchirait tout le monde.

    Soudain à l'intérieur le téléphone a sonné.
    Philoméne s'est levée,
    la silhouette toujours vive a disparu derrière le rideau de perles,
    pour réapparaître quelques instants plus tard avec la grande nouvelle:
    demain, y a le représentant qui passe.

    On en est toutes restées sans voix.
    Demain c'est vendredi, il passe jamais le vendredi!
    C'est que, a expliqué Philoméne,
    il a eu un contretemps.
    Lundi il ne pourra pas venir,
    il remplace par vendredi.

    Vite on a avalé le porto,
    on a rentré le plateau avec les verres et les sablés.
    La Colette a même failli envoyer valdinguer le panier du chat
    tellement elle se dépêchait.

    Tout le monde s'y est mis,
    et que jte pousse les tables,
    et que jte sors les derniers clients,
    - allez allez Auguste,
    on ferme là!
    Mais si c'est l'heure!
    et que jte sors la boîte à bigoudis,
    et que jte branche le casque à roulettes.
    Tant pis,
    on décalerait l'heure de la soupe,
    mais on allait quand même pas recevoir le représentant
    sans avoir refait nos mises en pli!