Albums jeunesse que j'aime tant - Page 3

  • Tiroir n° 3

    Rez de chaussée côté jardin

    Le tiroir à merdouilles

    P1030998.JPG
    Si vous regardez bien, vous y verrez un bocal rempli de billes de verre.
    Figurez-vous qu'un jour, il y a longtemps,
    en me promenant au rayon livres enfants comme souvent,
    j'ai découvert ceci
    IMG_0001.jpg
    J'en ai été espétoufflée, tellement que j'ai pris ma plume pour en féliciter l'auteur
    sa Majesté Christian Voltz
    Dans l'enveloppe j'ai glissé trois petites billes de verre, au cas où.
    Et depuis, j'ai eu le grand bonheur, ces billes de verre,
    de les retrouver parsemées de ci de là dans les albums suivants de l'auteur devenu grand, trèèèès grand!
    par exemple dans celui-ci
    IMG_0002.jpg
    ici
    IMG_0003.jpg
    ou dans celui-là
    IMG_0004.jpg
    par là
    IMG_0005.jpg
    Merci monsieur Votz!
  • la carotte (3)

    A Madame Pipistrelle, t'es la plus belle du monde. (stratégie faillotte phase 2)

    A madame Christine, je suis dans une rage que t'as pas idée mais c'est pour rigoler.

    A madame Graine, qui veut ma mort, double triple ou quadruple, t'auras ce que t'auras épivoilà. Lucette elle a pas que ça à faire.

    A madAnne-Sophie, merci de m'avoir enfin révélé que j'avais les mains pleines de doigts: ma vie ne sera plus jamais la même.

    A madame fleur de lis, ça c'est sûr que les enfants on peut pas compter dessus. Et que si t'étais à l'heure au lieu d'aller manger des tartes avec tes copins, t'aurais tout compris. Y aura pas de cour de rattrapage.

    A Madame Kro, le postit me fait loucher, c'est une horreur, mais je le garde, je le garde, je le garde.

    A toutes, vous êtes les plus fortes!

    -

     

    Peut-on raisonnablement évoquer la carotte sans parler de son compagnon de toujours,

    le lapin?

    47da80ca2abe7[1].jpg
    (là au dessus c'est pas moi, c'est Sa Majesté Claude Boujon).
    -
    Quelquefois leurs rapports sont un peu tendus
    12.jpg
    d'autres fois l'entente entre les deux peut aller jusqu'à la symbiose fusionnelle.
    On parle alors de mimétisme.
    11.jpg
    lui
    1.JPG
    elle
    la resemblance est frappante, non? *
    (Note destinée à  lever toute ambiguité: non, Christine, ce n'est pas une photo cochonne.)
    -
    Un cas similaire a été signalé en Tasmanie septentrionale,
    d'une carotte s'étant amourachée d'un tabouret tripode,
    servant à traire vaches et autres bovidés (et un alexandrin, un!) *
    5.JPG
    Remarque: rappelons également au passage le cas désormais célèbre de la baguette à trois croûtons.
    (Désolée, à l'heure où je vous parle, j'ai retourné toute la maison, impossible de remettre la main sur une photo de la baguette.)
    C'est marrant ce charme irrésistible qu'exalent les tabourets tripodes.
    -
    Bon voilà, vous savez tout.
    Je vous laisse, parce qu'elles là, elles sont cuites.
    P1030967.JPG
    Après dîner, pour digérer, vous pourrez lire aussi ceci,
    P1030965.JPG
    de Son Autre Majesté Olivier Douzou.
    Il y est question d'une carotte en proie à l'appétit féroce d'un loup végétarien.
    Mais quand même, attention,
    ça fait vachement peur.
    Bonape.
    * Ah oui, j'oubliais:
    aucune carotte,
    je le jure,
    n'a été torturée pendant le tournage.
    Demain, si les petis cochons ne m'ont pas mangée, je réponds au tag de la Madeleine.
  • page cornée

    IMG_0008.jpg
    parce qu'elle me plaît,
    page cornue parce qu'elle m'a plu.
    -
    "...Aucun, jamais, n'égalera en finesse le nez de Tante Marthe. Car la vieille hirondelle était un Nez, un vrai, un grand, un immense Nez qui s'ignorait mais dont la sensibilité inouïe n'aurait souffert, s'il s'en était présenté, aucune concurrence. Ainsi, cette femme fruste, presqu'analphabète, ce rebus d'humanité dardant sur son entourage des relents de pourriture, avait dessiné un jardin aux effluves de paradis. Dans un savant enchevêtrement de fleurs sauvages, de chévrefeuille, de roses anciennes à la teinte fanée savamment entretenue, un potager saupoudré de pivoines éclatantes et de sauge bleue s'enorgueillissait des plus belles laitues de la région. Des cascades de pétunias, des bosquets de lavande, quelques buis inaltérables, une glycine ancestrale au fronton de la maison: de ce fouillis orchestré se dégageait le meilleur d'elle-même que ni la saleté, ni les exhalaisons fétides, ni le sordide d'une existence consacrée à la vacuité ne parvenaient à ensevelir...."
    Muriel BARBERY,  Gourmandises
    -
    Stun peu court, va dire Madame K...
    Bon...
    Pour en revenir à la PPP qui sommeille en chacune de nous,
    vous connaissez?
    IMG_0001.jpg
    aux éditions Duculot?
    C'est beau...
    Grande dame que Madame Herbauts, regardez plutôt:
    IMG_0002_NEW.jpg
    IMG_0003_NEW.jpg
    Et c'est encore mieux en vrai et en lisant la dentelle de poésie qu'elle parséme page après page
    en jetant quelques mots sur de grands aplats blancs comme neige;
    elle n'a pas peur du vide, madame Herbauts!
    -
    -
    Et pour dans la série gros et petits poi(d)s,
    il y a aussi
    ça
    IMG_0006_NEW.jpg
    Toute une histoire racontée dans un grand accordéon de papier lourd qui se déplie,
    constitué tout entiére de petits ronds
    pas un seul mot, que des ronds,
    une histoire de petits pois, quoi!
    Il faut avoir le code pour décrypter l'affaire.
    Ici par exemple,
    les ronds verts sont pour la forêt,
    le rond noir, mais oui c'est bien lui,
    l'Affreux le Pas Beau le vilain très vilain,
    lui-même en personne, le Grand Méchant Loup§
    Et le rouge alors, Kicédonc que ça peut bien être?
    Eh oui, c'est
    IMG_0007_NEW.jpg
    (attention, pas abordable pour toutes les bourses!)
    -
    Allez, bon appétit mesdames,
    portez-vous bien, et à demain, au jardin bien sûr!