• Note spéciale

    Tout d'abord, à toutes mesdames, pardon.

    Doublement.

    D'abord de ne pas avoir répondu à vos coms, mais en fait j'étais au pays de la choucroute,

    et là-bas sans ordi. Et d'un.

    Et ensuite comme dirait la fraise bleue,

    de vous avoir offusquées par mon comportement inadmissible de mère abusive

    qui ferait mieux de s'occuper de ses fesses

    au lieu de lire le courrier de sa fille.

    Grandes sensibles que vous êtes.

    Oublions, enterrons, n'en parlons plus,

    et piske cé comme ça, je vous les lirais pas,

    ratapois

    comme ça vous serez plus offusquées,

    poil au nez.

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Et la note du soir bonsoir:

    Ceci est une note spéciale.

    Le premier qui devine pourquoi,

    il a gagné un tour de manège.

    IMG_0003.jpg
    Ecépatou.
    En plus,
    demain,
    on rase gratis.
    IMG_0002.jpg
    Même que.
  • swapapois non de dlà

    Je l'ai swapée grave, je vous raconte pas.

    une carte recto verso

    P1050016.JPG
    P1050015.JPG
    et toc.
    Un sacapois
    P1050028.JPG
    P1050029.JPG
    P1050031.JPG
    et vlan
    et une pppp (princesse au petit pois portative)
    P1050017.JPG
    P1050019.JPG
    P1050025.JPG
    et zoum.
    Ben quoi c'est pour qui?
    Ben pour ma swapée tiens,
    c'te question!
  • la chambre de Lucette (3)

    Ca tenait à la fois du cheveu

    P1050134.JPG
    de la barpapapa et de la fumée de paquebot.
    Entre le tangible et le surnaturel....
    Je tentais à nouveau de persuader l'aspirateur d'avaler la chose,
    qu'on n'en parle plus,
    mais il s'y refusa catégoriquement, pris soudain de tremblements nerveux.
    Pour rien au monde il ne voulait encore s'étouffer avec ça.
    Ne sachant qu'en faire,
    P1050133.JPG
    je balançais la chose par la fenêtre ouverte,
    et repris mon ménage.
    Me penchant sous le lit,
    IMG_0001.jpg
    je distinguais dans la pénombre,
    tout près du mur du fond,
    un objet carré, tassé sur lui-même.
    Machinalement, j'avançais le bras et le tirait à la lumière.
    C'était un paquet, soigneusement ficelé avec un ruban rouge.
    IMG_0002.jpg
    Un paquet de lettres, adressées à Lucette.
    Je m'asseyais sur le lit.
    IMG_0003.jpg
    Longtemps j'hésitais.
    Je sentais sur moi le regard offusqué de l'aspirateur qui pensait:
    elle ne va pas faire ça, elle ne va pas oser...
    Je ne sais pas ce qui m'a pris.
    Alors que pour les deux aînés je ne l'avais jamais fait,
    j'ai craqué, pour la petite dernière.
    J'ai délié le ruban rouge.
    Les lettres soudain éparpillées se sont répandues sur le sol.
    Les enveloppes portaient toutes la même écriture fine et élégante.
    Le cachet illisible ne faisait pas foi du tout, bien fait pour moi.
    J'en pris une au hasard.
    L'ouvrit.
    Et commençait à lire.
    Ma chère Lucette...
    Mais soudain j'entendis la porte de l'atelier.
    Lucette rentrait.
    J'eu juste le temps d'apercevoir la signature au bas, une certaine madame D.
    Trente secondes pour tout remettre en ordre,
    La pile, le ruban, sous le lit..
    Lucette entra.
    Bonsoir ma chérie, ta journée a été bonne?
    Je quittais la pièce sans demander mon reste,
    entraînant dans ma fuite l'aspirateur grinçant qui n'en menait pas large...