Au numéro 11

IMG_0006_NEW.jpg
Eu égard à ma stratégie de chassé-croisé, je retraverse donc et me voilà au numéro 11. Je suis chez Madame Où est le problème. Tu vois Sonia, ce n'est finalement pas un monsieur au 11!
Et pour répondre à Corinne, sur le coquetier d'hier, j'ai bien peur que ce ne soit pire qu'un crocodile, peut-être bien plutôt un dragon à cinq pattes, les plus redoutables! La vie n'est pas toujours rose Rue Boitémoi, croyez-moi...
Mais revenons à nos affaires.
P1020806.JPG
Dans sa cuisine, elle a donc installé une grande passerelle un peu curieuse, qui traverse la vaste pièce de part en part.
P1020808.JPG
Elle m'invite à l'emprunter avec elle pour accéder à une fort appétissante religieuse à l'autre extrèmité.
P1020811.JPG
Je m'apprête à lui demander quel est l'intérêt de la passerelle, qu'il serait tellement plus simple de poser la religieuse sur la table , s'installer confortablement et la déguster avec délectation, plutôt que de risquer d'aller se casser le cou sur ce satané pont de liane. Mais je me penche alors et comprends tout: voilà ce qu'elle cache sous le pont fatal!
P1020810.JPG
ESt-ce bien raisonnable? N'empêche, la religieuse est vraiment trop belle, nous nous engageons toutes les deux sur la passerelle. Advienne que pourra!
IMG_0008_NEW.jpg

Commentaires

  • ben moi, je ne me pose pas la question, au vu de la belle religieuse, kje traverse la passerelle en courant...

    sonia

  • moi je la pousse pour arriver la premiére!!-)
    bravo pour ce beau voyage...

  • Quelle rue agitée !!
    Quelle imagination !!
    Bravo...
    Euh moi aussi je me précipite pour la croquer cette religieuse !

  • merci pour cette précision , c'est encore pire que ce que je croyais ! j'ai raté le rendez-vous d'hier , décidément ! moi je mange les petites religieuses qui se trouvent sur la route !

Les commentaires sont fermés.