Au numéro 10

IMG_0006_NEW.jpgPour continuer ma progression en milieu inconnu, je vais changer de stratégie et procéder en chassé-croisé: je traverse donc et me retrouve au 10.
Toc toc...
Ah chère voisine, comment allez-vous? Mais venez donc partager mon petit déjeuner!
 C'est que...
Si si si, j'insiste.
P1010891.JPG
Délicieux ma foi, ce petit déjeuner.
Ensuite il m'a montré son compagnon fidèle (l'autre).
P1010578.JPG
Venez, venez, je vous le montre!
P1010576.JPG
Alors voilà, c'est Gudulle. Et Gudulle n'a pas eu une enfance facile, dont il a réussi quand même à s'extirper, mais non sans quelques séquelles. Entre autre la peur des grands espaces. Mon voisin a engagé un long travail de thérapie avec lui; il a même spécialement emménagé dans cette petite maison tout près de la riviére. Chaque jour, il accompagne Gudulle tremblant sur la berge, l'immerge avec mille précautions et l'encourage à aller un peu plus loin que la veille dans la vaste rivière. ILs sont très contents tous les deux, car en un mois Gudulle a réussi à nager tant bien que mal jusqu'au premier nénuphar après le grand coude. Supers progrés, et ce n'est qu'un début! Mais quand même, le moment que Gudulle préfère, c'est quand son compagnon le rattrape et le réintègre dans son bien aimé bocal!

Commentaires

  • zut j'ai raté le rendez-vous d'hier soir mais je me rattrape aujourd'hui !C'est bien un crocodile perché sur le coquetier ??? a demain

  • Euh non à ce soir!

Les commentaires sont fermés.